parfois le silence


parfois
le silence inquiète
un étrange silence
sans peur mais alors ?
ce que je ne sais pas
que j´aimerais connaître
impatience que violente la durée
parfois le silence
c´est dire & donner
sans geste ni voix
je le sais si bien

petit bonhomme

OM4 - APX400
Rodinal 1+50

petit bonhomme
laisse-moi
sur toi
poser la main
il ne répond rien
le bois
il ne parle pas
laisse moi t´admirer
&
en silence
il continue
mon travail d´admiration

( sur une œuvre de Johannes Rothfuchs )

l´essentiel

OM4 / Foma 400
Rodinal 1+50

quelques planches
un toit
une porte pour nos secrets
toi

on n´aurait pas de jardin
Carpe diem
pas de cuisine
d´art d´amour & d´eau fraîche

pas de lit
nuits blanches & d´autres couleurs
dans  nos yeux

Mais du feu
un feu secret
un feu sacré
un grand feu sans fin

quelques planches
intactes
pour les flammes
c´est nous

helianthos

OM4 / APX400
Rodinal 1+50

le soleil ?
ou quelque chose
comme ça qui brille qui brûle
Quelques uns de ses éclats
viennent dorer à l´entour
Lumière ! je lui ai dit
Elle exhausse mon veux
l´ennuit nous contentera
ni les jours ni l´hiver
n´auront le temps long
avant l´été perpétuel

de tout bois


Olympus OM4 / Agfa APX 400
Rodinal 1+50

on a fait le feu
tu te souviens ?

après
les flammes
le charbon
écrivait
nos poèmes

effleurer


Olympus OM4 / Foma 400 ie 320
Rodinal 1+40

Pourquoi les fleurs ?
tu enlèves la couleur
tu gardes le blanc
de l´hiver & la nuit
intacts Oublie les jeux
enfants qui arrachaient
les tiges ou parfois les
coupaient brandissant
le trophée à maman
Renonce à l´hom
mage trop facile aux
mariés aux morts
aux souvenirs aux belles...
promesses Avec la main
comme un regard caresse
sans
Chemin labyrinthe la
forme des fleurs est
d´une autre nature

lAndArt

Olympus OM4 / 50mm
Foma 400 ie 320
Rodinal 1+40

tu es venue
tu as signé
mes pas égrainent
les pensées
mais j´ai lu
dans la prairie
deux lettres
es-tu venue
qui a signé
j´ai cherché
en vain d´autres
lettres
quelques mots