le chemin...

Folding 6x9 non identifié (1930 / 40 ?)
Foma 100, Rodinal 1+100, 1h. stand

...qui nous reste
de chaque côté
mieux que l' infini
il peut toucher la
porte demain ou
continuer toujours
commencé avant
le commencement
nous ne l' avons
pas su  avant de
nous reconnaître

la chambre bleue

OM 4 / TriX / Rodinal 1+50

je laisserai la porte
en bas entrouverte
tu viendras peut- être
la nuit personne ne
t' aura vu tu monteras
un escalier il y a à
l' étage une chambre
bleue sans lumière
si ce n' est la lune
ou le froid j' y vais
souvent m' étendre
puis le froissement
des rêves  écarte bru
talement le sommeil
tu n' es toujours pas là
tu viendras promets-moi

à l' oeuvre l' ombre

ICA Sirene 135 PF Foma Iso 100
Rodinal 1+50 / insolé au développement

le corps dissout dans l' ombre
appartient aux rêves
seules les jambes identifiables
pourquoi pas un sein
dans le verre
tourné en terre rouge
la tête est pour une autre image
jamais faite
que tu connaîtras un jour

plusieurs fois dans la nuit
des morceaux d' orgue
ont teinté dans le verre
seule l' image se trouble
nos yeux ne tremblent pas

tu sais qu' il suffit
de croire
de boire
& de dormir
tu sais

malheureusement la loupe de l' eau
était trop faible pour
nous apercevoir
j' essayais en dernier recours
la lumière du jour

 

rêvalité

photos :                Minolta XGM / 50 mm
foma 400 ie 100, Rodinal 1+100




 quand la nuit sera descendue
ils allumeront un grand feu



( je n' oublierai jamais le petit jardin )
sa mystérieuse frontière répétait sous le vent va-t-en !




& je suis parti
l' ailleurs est chez moi


- Attends-moi !

je vous demande...

appareil inconnu (+/- 1930/40 ?) 6x9
+film 35 mm, stand dév.

sur l'image il a des trous
dans la tête le type
mais preuve en est ces mots
qui s' écrivent qu' il écrit
il vit encore

quand c' est une photo
cessez de n' en voir que l' image !

hivresse

OM4 / Foma 400
Rodinal 1+50

& nous boirons encore
le jour la nuit le ciel la
terre l' écorce des arbres
entre tes lèvres aussi
la neige brûlante n'
était que deux mots
inassouvis comme nous
serons toi le sein
moi la main la nuit
le ciel le jour de rêve

les oiseaux noirs

OM4 / 50mm
Foma 400 ie 250
Rodinal 1+50 / 15 min.

un parfum de cire bleu
fit lever les yeux

est-ce un bal
est-ce un combat
est-ce un cri
est-ce un chant

plus tard
Icare reviendra

calciné
fondu
brisé
pulvérisé

depuis les colombes
ont le plumage noir